International wine &
spirit competition

Le Processus d'évaluation

The IWSC has a 6-point judging checklist that makes us different from other competitions:

1. Custom-built cellar to store submitted wines & spirits
2. Judging schedule over seven months of the year
3. Samples served in numbered glasses
4. Judging panels are made up of an optimum mix of experts from a diverse range of trade backgrounds
5. More than 400 judges from over 30 countries
6. Our experts assess around 65 samples through the course of the day. This allows judges plenty of time to taste each wine and avoid palate fatigue

Our Judges

Winning a coveted IWSC award isn’t easy, but that’s what makes the medal so well respected among trade and consumers alike.

Our panels of handpicked industry experts judge entries over seven months of the year to ensure a considered approach to tasting is adhered to for each and every product.

Meet our judges

The IWSC runs a structured and rigorous two-stage judging process, first using the ‘double blind’ judging method, meaning samples are tasted in pre-poured numbered glasses so that judges never see a bottle.

Judges taste no more than 65 samples a day to avoid palate fatigue, and each product is judged by a whole panel in sync, allowing for group discussions.

The Competition’s independent Judging Committee meets once a quarter to ensure the upmost integrity, accuracy and impartiality during the judging process.

La manière d’évaluer d’IWSC… les 7 points qui nous rendent différents :

  1. Des locaux dédiés à l’évaluation au siège d’IWSC
  2. Un cellier construit sur mesure afin d’entreposer les vins & spiritueux inscrits
  3. Un calendrier d’évaluation réparti sur 7 mois dans l’année
  4. Des échantillons servis dans des verres numérotes
  5. Au moins 7 juges par jury
  6. Environ 400 juges venant de plus de 30 pays
  7. Un second tour d’analyse chimique pour les vainqueurs

Gagner un prix convoité IWSC n’est pas chose aisée mais c’est ce qui rend nos médailles aussi respectées au sein de l’industrie comme chez les consommateurs. Nos jurys d’experts de l’industrie soigneusement sélectionnés jugent les produits inscrits pendant 7 mois afin d’assurer qu’une approche approprie aux évaluations soient respectée pour chaque produit.  

La Compétition possède un processus d’évaluation en deux étapes structuré et rigoureux, premièrement en utilisant la méthode d’évaluation à double insu, signifiant que les échantillons sont évalués dans des verres pré-remplis et numérotes afin qu’aucun juge ne voie la bouteille. Cliquez ici pour voir le parcours de la bouteille.

Les juges ne dégustent pas plus de 60 échantillons par jour afin d’éviter de fatigue le palais et chaque produit est juge par tout le jury en même temps afin qu’il puisse y avoir des discussions de groupe.

La deuxième étape de l’évaluation est une analyse chimique et microbiologique détaillée qui est réalisée par un tiers indépendant afin d’identifier des produits qui ne seraient pas la vraie représentation de ce que les consommateurs peuvent acheter en rayon. Le Comité Technique indépendant et les juges se rencontrent une fois par trimestre afin d’assurer le plus haut niveau d’intégrité, de précision et d’impartialité pendant le processus d’évaluation.

Processus d’évaluation

Comment ça marche

Tous les participants sont triés par nos managers diplômés du WSET et répartis en catégories de dégustation. Les spiritueux sont évalués par style, région (si applicable), âge et ABV tandis que les vins sont évalués par variété, type, région, zone et millésime. 

Les échantillons sont présentés dans des verres numérotés afin d’éviter que les juges ne soient influencés par la forme, le poids ou le packaging d’une bouteille en particulier. Les juges reçoivent une feuille de référence IWSC et les paramètres de bases de la catégorie qu’ils jugent. Les échantillons sont d’abord évalués silencieusement et sans commentaire, puis les scores sont récoltés par le jury et ouverts à discussion. Si les juges sont incapables de prendre une décision à la majorité, les échantillons sont distribués à un autre jury.  

L’évaluation à lieu 7 mois durant, dans les locaux dédies de la Compétition. Les juges n’ont pas le droit d’entrer dans le cellier et les zones de préparation avant, pendant et après les sessions d’évaluation. Tous les résultats restent confidentiels jusqu’à l’annonce officielle.

Les Vins et Spiritueux qui gagnent les prix les plus hauts sont soumis a un second tour afin de les mettre en compétition pour les trophées nationaux, régionaux et internationaux.  

Analyse chimique

La Compétition tire au sort des vainqueurs et les soumet à une analyse technique officielle par Campden BRI. Dans certains cas, les résultats de cette analyse les produits peuvent se voir enlever des points (affectant le niveau de prix remis) ou même être rejeter entièrement. Le but de ces dégustations est d’éliminer les produits qui peuvent être attirants de façon organoleptique mais qui se verraient altérer par la suite, en s’oxydant ou avec davantage d’acidité volatile.    

  • Analyse du Vin
    L’analyse couvre la mesure du dioxyde de soufre libre et total, le fer, le cuivre et l’acidité totale, volatile (acide acétique), Ph, acide ascorbique, sucre, alcool, extrait non réducteur et microbiologique. De plus, certains vins sont analysés par chromatographie gazeuse pour le méthanol, sorbitol et autres contaminants potentiels.
  • Analyse des Spiritueux
    Cette analyse inclue toujours la teneur en alcool et en sucre, ainsi que la détection d’addictifs illégaux par chromatographie gazeuse.

Pourquoi avons-nous besoin de 4 bouteilles ?

  1. La première bouteille est pour le premier tour d’évaluation
  2. La seconde est pour l’analyse chimique
  3. La troisième est pour le second tour d’évaluation si le produit est sélectionné pour un trophée
  4. La quatrième est une bouteille de secours dans l’éventualité où une des autres serait en mauvaise condition ou aurait subi des dommages pendant le transport (l’IWSC offre aux participants une deuxième chance au lieu de donner une mauvaise note injuste au produit initial)

Pourquoi toutes ces deadlines ?

Les deadlines sont soigneusement planifiées chaque année afin de refléter au mieux les différences entre les différents temps de récoltes pour le vin dans le monde entier afin de présenter les produits les plus frais, les plus récents au jury.  

La deadline pour les vins de Nouvelle-Zélande, par exemple, est ainsi prévue le plus tard possible afin d’assurer que nous puissions accepter les vins de 2019 dans la compétition.  

Comme tous les produits sont reçus dans les Celliers de la Compétition, les multiples deadlines aident à organiser leur arrivée dans les celliers pour que chaque bouteille reçue soit stockée correctement et traitée avec le soin et l’attention qui lui est due. Chaque produit reçu est déballé par un membre expérimenté de la Compétition et stocké de la façon la plus adaptée pour qu’il reste dans les meilleures conditions pour être évalué.  Les différentes deadlines permettent également de répartir le processus d’évaluation sur 7 mois afin que les juges ne dégustent pas plus d’un certain nombre de vins et/ou spiritueux par session.